Les couleurs de la bière

15,00 HT

Un éventail des styles de bières incontournables. Découvrez les origines et les caractéristiques de chaque style, des propositions d’association met / bière ainsi qu’un exemple typique pour chaque style.

482 en stock

Catégorie :

Description

Dégustation

A la base, il n’existe aucune contrainte concernant la dégustation de la bière, partant du principe que chacun fait ce qui lui plait, puisque le goût universel n’existe tout simplement pas. Les conseils d’autrui sont à peu près autant efficaces qu’une lumière dans son dos la nuit. Faites vos propres expériences.

De plus, il y a des données culturelles à prendre en compte. Par exemple, on ne déguste pas avec le même art une lager au Japon comme on la déguste en Suède. Cependant, on sait que la température froide ralentit la volatilisation des composés aromatiques, les faisant rester dans la bière. Lorsque ces composés ne sont pas libérés, cela change radicalement la saveur et l’arôme de la bière, parfois au point qu’ils semblent insipides.

Une donnée est certaine, à chaque style sa propre température. En ce qui me concerne, je préconise de multiplier le TAV (Taux d’alcool par volume) par 1,5 à 2 afin de savoir à quelle température il faut déguster sa bière. Lorsque la bière dépasse les 8% TAV, je préconise de multiplier par deux. mais comme dit plus haut, chacun a ses propres façons de boire sa bière tant qu’in fine, il est content.

Beer Pairing – Accord mets et bière – ou association bières et mets

Associer la bière et la nourriture consiste à combiner le plus de plaisir possible.
Cela signifie que nous devons considérer les éléments en jeu, tels que la texture, la saveur, les arômes, le gras, l’acidité, la douceur, l’amertume et la carbonatation, pour n’en nommer que quelques-uns des plus importants.
Chaque fiche du nuancier des couleur de bières propose un accord grandiose.

 

 

TAV

Le titre alcoométrique volumique (TAV), aussi trop souvent malheureusement appelé degré alcoolique ou degré d’alcool, est la proportion d’alcool dans une boisson, plus exactement le pourcentage d’alcool dans la boisson. Ce titre est le rapport entre le volume d’alcool (éthanol) contenu dans le mélange et le volume total de ce mélange, calculé à la température de 20 °C.

Couleurs de Bière

Une foultitude de gens bien pensant propagent l’idée selon laquelle les bières ne se présentent pas sous forme de couleurs mais sous forme de styles (c’est à la mode) et que chaque fois qu’une personne utilise des couleurs pour qualifier une bière, il faudrait immédiatement lui expliquer que la bière ne se réduit pas à sa couleur. Certes. Mais cette vision quoi qu’ intéressante est un peu trop simpliste.

Plusieurs appellations de bières historiques sont un mélange entre style et couleur telles: les lagers blondes européennes, les bière Ambrées Amères européennes, les lagers brunes européennes, les bières blondes du Commonwealth, les bières noires britanniques, les bières blondes belges fortes, les bières brunes et ambrées américaines, Dunkel Weizen, Helles de Munich, etc, etc.

Depuis toujours, les couleurs et les styles ont vécus en bonne intelligence. Et puis, sérieusement, quand un client, sur une terrasse l’été,  demande une blonde,  il ne faut pas être très érudit pour comprendre ce qu’il attend

EBC & SRM

En 1946, juste après la seconde guerre mondiale, soucieux de représenter les intérêts techniques et scientifiques du secteur brassicole en Europe, un groupement de professionnels mené par le professeur Philippe Kreiss, créa la Européan Brewery Convention (EBC) avec bien entendu sa célèbre table de mesure des couleurs de la bière et de la couleur du moût.

Quatre ans plus tard (1950) et probablement pour les mêmes raisons, la Société américaine des chimistes brasseurs (ASBC) basée aux Etats unis, créa la Standard Reference Method (SRM). Ils se sont inspirés, à l’époque, de l’échelle que Joseph Williams Lovibond, un londonien fils d’un éminent propriétaire de brasserie à Greenwich, créa en 1885.

Pour obtenir les valeurs de l’échelle américaine  par rapport à celle des européens, il suffit de diviser chaque valeur par 1,97.  La couleur de chaque bière est donc bien une donnée indissociable de son style.

IBU

International Bitterness Unit (symbole IBU) est une unité utilisée par les brasseurs pour mesurer l’amertume de leurs bières. Chaque bière possède donc son propre calcul d’IBU. L’IBU est le résultat d’un calcul simple: le poids en milligrammes d’acides alpha par litre de bière.  Les acides alpha (ou alpha-acides) sont une famille de composés chimiques dérivés de la lupuline,  substance jaunâtre produite par les plants femelles du houblon (Humulus lupulus) naturellement présente dans les cônes femelles du houblon.